Partagez cette page sur :



membres inscrits dur merci-de-rien.com

Vendez
Achetez

Louez
Troquez
Donnez
Echangez

entre membres du site
merci-de-rien.com


petites annonces merci-de-rien.com

 

Quoi de neuf sur la planète collaborative ?


espace membre de merci-de-rien.com

 
Accueil > foire aux infos > SEL RERS
troc échange service, bon plan objet merci-de-rien.com
Des échanges de services et de compétences qui ne manquent pas de SEL ...

 
www.merci-de-rien.com foire aux infosMais d'où vient le SEL ?

 

Même s’ils sont apparus récemment, les Sel sont le dernier épisode  des monnaies locales.

Dans les années 80, Michael LINTON, écossais vivant dans une région touchée par la crise (l’île de Vancouver à l’extrême ouest du Canada), frappé de voir autant de gens doués de savoir-faire, réduits à l’inactivité du fait d’un manque d’argent, se mit en tête de rationaliser un autre moyen d’échange utilisé localement : le troc. Il inventa le L.E.T.S. : LOCAL EXCHANGE TRADING SYSTEM.
 

Le SEL dans le Nord de la France par transversel

Au Canada, en Australie, puis en Grande Bretagne, aux Pays Bas .. l’idée s’est propagée ; ces réseaux regroupent en Grande Bretagne plus de 20 000 personnes au sein de quelques 300 groupes ; les premiers L.E.T.S. ont pris naissance dans des quartiers pauvres de villes parsemmées de friches industrielles mais les L.E.T.S. aujourd’hui gagnent les campagnes. En ces temps de chômage structurels, d’exclusion, de mise à la retraite anticipée, de contrats au rabais et de travail à mi-temps, on comprend que les L.E.T.S. connaissent une expansion rapide .


 

Le premier SYSTEME D’ECHANGE LOCAL Français a vu le jour en Ariège en Octobre 1994, et comptait en 1996 380 adhérents. D’autres SEL sont nés depuis dans presque tous les départements de France, on en compte aujourd’hui près de 350
source : selidaire.org

 

www.merci-de-rien.com foire aux infos

Mais d'où viennent les RERS ?

 


Les Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs sont nés il y a 40 ans environ, sous l’impulsion de Claire Heber-Suffrin. Ces réseaux visent l’échange de savoirs et de savoir-faire entre individus, tout rapport d’argent étant exclu. Le principe des RERS est simple. L’échange de savoirs s’effectue sur le mode de la réciprocité ouverte : toute offre suppose une demande et toute demande est accompagnée d’une offre à plus ou moins long terme au sein du réseau.
Très proches des SEL (système d’échange local), les RERS s’en distinguent au sens où ils visent exclusivement l’échange de savoirs. Les échanges de services ou de biens y sont exclus.



Les premiers RERS se sont constitués au sein de villages ou de villes. Encore d’actualité, ces réseaux ont pour particularité de mettre en relation des personnes habitant un même territoire. L’échange de savoirs concerne alors absolument tout : cuisine, musique, informatique, langues, sport …





Avec le temps, certains réseaux se sont établis dans des sphères plus spécifiques : la sphère scolaire (à l’échelle d’une classe, d’un établissement) ou la sphère professionnelle (au sein d’une entreprise ou d’un service). Dans ces cas, l’échange de savoirs y est plus spécifique. Dans une classe, par exemple, les savoirs échangés concernent des compétences à maitriser. Les élèves listent leurs différentes compétences à mesure qu’ils les acquièrent et deviennent ainsi "référent". Ils sont alors à même d’aider un de leur camarade s’il en fait la demande.
source : la27eregion.fr

 
 
ADVERTISEMParmi les quelques cas de covoiturage en France, on peut noter l’exemple de l’autoroute A14. L’autoroute A14 est une autoroute a? pe?age de 15,6 km qui double l’autoroute A13 et la RN13 entre Orgeval et Nanterre en I?le-de-France. A? la demande du ministe?re des Transports, la Socie?te? des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), socie?te? concessionnaire, a instaure? un pe?age gratuit pour les ve?hicules a? taux d’occupation e?leve?eD’autres pistes encore sont évoquées pour renforcer ce mode de transport, comme la création de polices d’assurance au kilomètre parcouru et couvrant les risques du covoiturage, de quoi mobiliser les personnes roulant peu ou roulant collectivement.Source : Centre d’Etudes sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques, octobre 2007.
Pour faire des économies aimerez aussi :
   
 

 

Pour trouver un objet, un service, une info

www.merci-de-rien.com services gratuits entre particuliers

Posez toutes vos questions
sur le forum de merci-de-rien.com
www.merci-de-rien.com, la messagerie des membres inscrits
 Rentrez en contact  sur la messagerie
réservée aux membres
www.merci-de-rien.com, le blog
Découvrez et commentez l'actualité
de l'économie collaborative

 
Inscription à notre NEWS LETTER
 Contact   © Copyright  2010 2018 www.merci-de-rien.com Conditions Générales d'utilisation