troc échange service, bon plan objet merci-de-rien.com

Espace membres


home page www.merci-de-rien;com

Appli


Un français sur 2 pratique la consommation collaborative, et vous ?
 
Partagez cette page sur :



membres inscrits dur merci-de-rien.com

Vendez
Achetez

Louez
Troquez
Donnez
Echangez

entre membres du site
merci-de-rien.com


petites annonces merci-de-rien.com

 

Quoi de neuf sur la planète collaborative ?

le blog de merci-de-rien.com
espace membre de merci-de-rien.com
www.merci-de-rien.com foire aux infosEtes vous adeptes de la consommation collaborative, du partage collaboratif ?
 
 
TNS SOFRES a réalisé du 15 au 17 octobre 2013 une étude en ligne sur la consommation collaborative pour le Groupe La Poste auprès d'un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, PCS du référent et région).
 
Extraits :
Un Français sur 2 adepte de la consommation collaborative.
La consommation collaborative n'est plus un microphénomène et ce sont désormais 48% des Français qui la pratiquent régulièrement et 32% qui disent vouloir s'y mettre quand 20% seulement y semblent réfractaires. Au total ce sont 8 Français sur 10 qui pratiquent ou ont l'intention de pratiquer cette nouvelle façon de consommer.
74% des adeptes de la consommation collaborative estiment que leurs changements de comportements seront durables, 59% qu'ils pourront représenter à l'avenir un poids important dans leurs achats et 66% un poids important dans l'économie en général.
source : mediaterre.org
 
La consommation collaborative par Adesias



L'économie circulaire par Ellen MacArthur Foundation

 
www.merci-de-rien.com foire aux infosMais d'où vient la consommation collaborative ?
En 2003, le covoiturage, le troc ou le prêt d'appartements entre inconnus via Internet n'existaient pas.
Des centaines de sites, des millions d’utilisateurs en France. La consommation collaborative est une évidence au quotidien pour beaucoup. . Mais depuis combien de temps ? C’est à travers les voitures que la « révolution du partage » a touché le grand public. Le nombre d’abonnés aux services de covoiturage a ainsi explosé en 2008 et 2009, dans un contexte de crise économique et d’augmentation du prix du pétrole.Mais le phénomène de la consommation collaborative était né bien avant. Le site Couchsurfing.org, est né  en décembre 2003. l’Américain Casey Fenton (voir ici le témoignage qu’il publiait en 2004 sur le site CouchSurfing.com), lance ce service gratuit, qui repose sur la confiance mutuelle, et dont le but est de « participer à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé ». Le service a conquis le monde et compte aujourd’hui 5,5 millions d’utilisateurs dans 97 000 villes du monde.Blablacar né en juillet 2004 sous le nom de Covoiturage.fr. Plus ancien encore, Graines et plantes  lancéen juin 2004. Sébastien Jacquot, son fondateur, explique : « J’ai participé à une bourse aux plantes dans un village près de chez moi où l’on échangeait des graines et des informations. C’était très enrichissant, et tout se faisait sans échange d’argent. J’ai voulu continuer ensuite et j’ai cherché un service semblable sur Internet. Comme ça n’existait pas, je l’ai créé. ». Aujourd’hui, le site recense 30 000 utilisateurs réguliers, tandis que Blablacar revendique 600 000 utilisateurs par mois.
source : terraeco.net


 
 
 
Pour faire des économies aimerez aussi :

Notre sélection de comparateurs de prix
Notre sélection de sites de coupons de réductions
Notre comparateur de sites collaboratifs
Nos 135 astuces pour faire des économies
ADVERTISEMParmi les quelques cas de covoiturage en France, on peut noter l’exemple de l’autoroute A14. L’autoroute A14 est une autoroute a? pe?age de 15,6 km qui double l’autoroute A13 et la RN13 entre Orgeval et Nanterre en I?le-de-France. A? la demande du ministe?re des Transports, la Socie?te? des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), socie?te? concessionnaire, a instaure? un pe?age gratuit pour les ve?hicules a? taux d’occupation e?leve?eD’autres pistes encore sont évoquées pour renforcer ce mode de transport, comme la création de polices d’assurance au kilomètre parcouru et couvrant les risques du covoiturage, de quoi mobiliser les personnes roulant peu ou roulant collectivement.Source : Centre d’Etudes sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques, octobre 200
 

Pour trouver un objet, un service, une info

www.merci-de-rien.com services gratuits entre particuliers

Posez toutes vos questions
sur le forum de merci-de-rien.com
www.merci-de-rien.com, la messagerie des membres inscrits
 Rentrez en contact  sur la messagerie
réservée aux membres
www.merci-de-rien.com, le blog
Découvrez et commentez l'actualité
de l'économie collaborative

 
Inscription à notre NEWS LETTER
 Contact   © Copyright  2010 2017 www.merci-de-rien.com Conditions Générales d'utilisation